La Gomera est un grand presse-nuages

Vue sur San Sebastian. Au fond, Tenerife et son volcan le Teide

Vue sur San Sebastian. Au fond, Tenerife et son volcan le Teide

20150916_164404

 

Si vous imaginez un presse -agrumes géant, vous aurez une idée assez juste de la Gomera. L’île est ronde , le centre qui culmine à plus de 1700 m  est recouvert d’une épaisse forêt primaire. Les nuages s’y trouvent piégés et les arbres recueillent les gouttelettes. Cette eau coule ensuite dans des ravins qui descendent vers la mer tout autour de l’ile. Ces ravins, les barrancos, sont les seuls lieux cultivés et habités, tout le reste est trop abrupt.
Ici, les gens ont inventé une langue sifflée pour pouvoir communiquer d’un versant à l’autre. Cette langue s’appelle El Silbo, les enfants l’apprennent à l’école. Si vous allez sur YouTube,  et trouvez la chanson de Feloche  https://www.youtube.com/watch?v=jAlnL8JHetY, vous aurez un bon aperçu de la Gomera telle que nous l’avons vue.

Des pentes vertigineuses, des jardins tropicaux dès que le terrain le permet,  une côte rocheuse, des petits villages perchés,  et des gens souriants et paisibles.  La Gomera restera un bon souvenir.

Un mirador au dessus du vide

Un mirador au dessus du vide

De l'arbre

De l’arbre

A la, usine de bananes

A l’ usine de bananes

20151001_114037

Palmiers et chèvres font bon ménage

Palmiers et chèvres font bon ménage

Des restanques prêtes pour les cultures

Des restanques prêtes pour les cultures

Une cueillette de litchees sur le bord du chemin

Une cueillette de litchees et fenouils sur le bord du chemin

Manguier couvert de fruits

Manguier couvert de fruits

Hermigua, un jardin de cocagne

Hermigua, un jardin de cocagne

Sous les arbres centenaires, un pot entre amis

Sous les arbres centenaires, un pot entre amis

Nous sommes restés trois semaines à San Sebastian,  nous nous sommes promenés en bus,  en voiture et à pied,  nous nous sommes régalés de fruits : bananes, mangues, avocats, figues, et même litchees ! Quelques bateaux de copains sont là aussi et on se retrouve sur l’un ou l’autre pour des soirées animées.  Enfin, vous voyez, on ne peut pas dire qu’on soit à plaindre !

2 réflexions au sujet de « La Gomera est un grand presse-nuages »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*